Home

 

 

 
     
     
     
 

 

 
Curriculum Deutsch
Français
Español
Awards  
Festivals  
Press  
Repertory  
Recordings  
Photos  
Links  
Contacts  
   
Home  
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
Sitemap
Curriculum vitae
   
Né à Buenos Aires en 1964, il commence des études musicales à l’âge de 8 ans, se faisant déjà remarquer pour son talent ainsi que pour ses qualités artistiques exceptionnelles.
Il étudie le piano avec Maria Teresa Criscuolo et la musique de chambre avec Ljerko Spiller.
A l’âge de 12 ans il donne son premier récital solo en public. Par la suite il développe une intense activité musicale dans son pays, où il a d’ailleurs joué dans de prestigieuses salles telles que; le Théâtre Colon et le Théâtre Opéra, où il fait un récital solo organisé par le “Mozarteum Argentino”. A cette occasion la critique est émue de la prestation du jeune pianiste et écrit; “Gerardo Vila, une promesse”.
Entre 1980 et 1984, il reçoit six premiers prix dans des concours de piano à Buenos Aires, dont le prix “Vicente Scaramuzza”, qui lui permet âgé de 20 ans et, ayant une riche expérience musicale, de voyager vers Europe pour continuer le cours de sa carrière tout en emportant le diplôme de “Professeur supérieur national de piano” du “Conservatoire National de Musique Carlos López Buchardo”.Par la suite, il est sélectionné parmi 40 pianistes de différents pays, par la prestigieuse pianiste Maria Tipo pour se perfectionner dans sa classe du Conservatoire Supérieur de Genève.
Deux ans après il reçoit la plus haute qualification accordée par cette institution, le premier prix de virtuosité avec distinction et le prix Henry Broillet.
Cela étant, Vila continue à se perfectionner en participant aux classes magistrales du Pr. Karl Engel au Conservatoire de Berne.
Aussi fréquente-t-il de nombreux cours supérieurs dans lesquels il reçoit différentes distinctions (entre autres; le diplôme de “ Merito de l’Accademia Musicale Chigiana” de Sienne/Italie et, le “Prix au meilleur interprète “ à Gérone/Espagne).
Parmi ses maîtres nous citons des pianistes de taille internationale; Maurizio Pollini, Vlado Perlmuter, Gyorgy Sandor, Tatiana Nikolajewa et Louis de Moura Castro. Ce dernier affirme après l’avoir entendu jouer la sonate en si mineur de Liszt; “Il s’agit de la meilleure interprétation d’un jeune pianiste que j’ai entendu dans toute ma vie...”
Pendant cette période il développe une intense activité en tant que concertiste qui d’ailleurs est en progression continuellement, jouant dans des concerts dans toute l’Europe, l’Amérique Latine et aux Etats Unis.
Vila réalise nombreuses tournées, et joue dans des salles prestigieuses; parmi lesquelles ; le "Teatro Colón" /Buenos Aires, le "Palau de la Música" /Barcelone, le “Piccolo Teatro di Milano”, le “Teatro d’Europa”, “l’Espace Pierre Cardin” /Paris , le “Théâtre Roma” /Varsovie, la “Kleine Musikhalle”/Hambourg, le “Alte Oper”/Frankfurt, la “Kaufleutensaal”/Zurich, la “University Hall”/Helsinki, le “ Omni Hall of Mirrors”/ Cincinnati, le “Casino de Bern”, le “Casino Kursaal”/Interlaken, la “Max-Joseph-Saal de la Residenz/Munich, La Fondation Pierre Gianadda/Martigni, la “Slovakischen Philharmonie Saal"/Bratislava, la "Herkulessaal" /Munich...
Lauréat de nombreux concours internationaux de piano, il reçoit entre autres, en 1989 le prix par unanimité “Maria Canals ”de Barcelone, où il interprète par la suite le second concerto de J. Brahms au “Palau de la Musica”. Il reçoit également le second prix au concours “Alessandro Casagrande” de Terni/Italie et, en 1989 le “World Piano Competition” de Cincinnati/USA.
Il joue en tant que soliste avec des orchestres renommées dont, l’Orchestre de la Suisse Romande, l’Orchestre de la Ville de Barcelone, l’Orchestre Philarmonique Janácek, l’Orchestre Philarmonique de Dresde, l’Orchestre de Chambre de Lausanne, l’Orchestre Symphonique de Berne, sous la direction d’importants chefs d’orchestre tels que; Arpad Gerecz, Jun Märkl, Albert Rosen, Frank Cramer, Dennis Burkh, Jörg Peter Weigle, Miguel Gómez Martínez, Christian Arming, Laurent Gerdre et Carlos Kalmar.
En 1991, il réalise avec l’Orchestre Symphonique de Berne la Première (à Berne) de l’oeuvre "Le réveil des oiseaux” d’Olivier Messiaen. A ce propos le journal “ Berner Zeitung” écrit: “Une nouvelle fois cet artiste de grande sensibilité, nous a montré sa supériorité technique ainsi que sa grande vision artistique...”
Il participe aussi à des Festivals d’importance, comme; le Festival de Lucerne, le Festival de Gstaad, Cannes, Lisbonne, Maracaibo et Bratislava. Lors de ce dernier il interprète, en 1992 le troisième concerto de Beethoven en emportant un grand succès. “Gerardo Vila a marqué le sommet parmi les pianistes de ce Festival...” écrit la critique à cette occasion.
Au Festival d’Interlaken de 1993, il interprète le premier concert de Frédéric Chopin avec l’orchestre Philharmonique de Dresde, dirigée par Jörg Peter Weigle. Une nouvelle fois Vila est acclamé par la critique: “Dans l’interprétation du concert en mi mineur de Chopin nous nous trouvons en présence d’un pianiste qui grâce à ses grandes qualités pianistiques - sa vaste culture, son sens musical profondément développé et son expression tellement émotive - a réussi une fois de plus à nous surprendre...” (journal “Der Bund” de Berne).
Vila a le privilège d’avoir été invité par le prestigieux pianiste - et ancien maître - Karl Engel, pour se présenter avec lui dans des récitals de piano (à quatre mains, mais aussi en tant que soliste). Il déploie aussi une importante activité dans le domaine de la musique de chambre, jouant à côté d’artistes de prestige parmi lesquels : Alberto Lysy, Daniel Zisman, Marcio Carneiro, Gyula Stuller, Thomas Friedli, Patrick Demenga, Ana Chumachenko, Karl Engel...
De plus il participe à de nombreuses tournées ainsi qu’à des concerts avec la “Camerata Lysy”, où il a l’énorme privilège de jouer avec Sir. Yehudi Menuhin.
Vila voyage à travers différents pays où il diffuse la musique argentine, en jouant avec la chanteuse “Milva”, le bandonéoniste Daniel Binelli et le groupe dont il a été un des membres fondateurs, ”Tango 7”.
En l’année 2000, il reçoit la distinction de “Membre invité du conseil argentin de la musique” ainsi que de l’Unesco, en reconnaissance à sa carrière artistique.
En 1999 il interprète en directe le concert N.4 de L. van Beethoven avec l’Orchestre de Chambre de Lausanne, sous la direction de Christian Arming pour la radio Suisse Romande, et se présente dans le cycle “ Berner Studiokonzerte” de la “Schweizer Radio”, où il interprète un programme consacré à la musique pour piano des compositeurs latino-américains.
Il réalise en 2003 la Première en Suisse du concerto N.2 pour piano et orchestre du compositeur russe Nikolai Medtner, avec l’orchestre Symphonique de Berne sous la direction de Carlos Kalmar. La critique écrit à ce propos; “...le pianiste argentin résidant à Berne, a brillé avec une interprétation magistrale de cette complexe oeuvre... Vila a été ovationné avec tous les droits, comme l’étoile de la nuit...”
En 2005, il interprète le Concerto de Schumann dans la Herkulessaal de Munich sous la direction d’Alejandro Vila. L’année suivante il joue le concerto N. 19 de Mozart au Festival du Nouveau Monde à Maracaibo-Venezuela, ainsi que dans le cycle « Kammerkonzerte im Schloss » à Darmstadt-Allemagne.
En tant que professeur de piano, Vila donne des cours de maître aux cours d’été de Sighisoara/Rumanie entre 1997 et 2003, et en 2001 et 2006, au Festival du Nouveau Monde à Maracaibo/Venezuela.
Depuis 1991, il est professeur en section professionnelle au Conservatoire de Musique de Neuchâtel et, depuis de nombreuses années, il est invité en qualité d’expert, aux examens de piano des conservatoires de Genève et de Fribourg.
En outre, à côté de son activité de soliste international, Vila se consacre à la formation de jeunes talents, en acceptant régulièrement des invitations pour donner des cours de maître de piano et de musique de chambre en Europe et en Amérique Latine.
En 2007, il est invité pour des concerts et des cours de maître, de piano et de musique de chambre, dans différentes institutions ; l’ "Académie de Morges" /Suisse, l’ "Académie du Nouveau Monde", à Maracaibo/Venezuela, au "Mozarteum de Caracas" et à l’ "Aruba Piano Festival", où il est aussi appelé à participer en tant que membre du jury au concours de jeunes pianistes du festival.
Il réalise divers enregistrements radiophoniques et discographiques pour les maisons "VDE-Gallo" Lausanne/Suisse, "Zytglogge" Berne/Suisse et "Vox" /Etats-Unis.